retour à l'accueil
 

Accueil > S’informer > Drogues > Poppers

Poppers


A voir aussi dans cette rubrique

 

(Publié par Doktor | Mise à jour le 17 octobre 2006)
Une soirée à annoncer ? Vas-y !

Partager sur Facebook

En bref

Nom chimique : nitrite d’amyle
Noms courants : Rush, Locker Room, Jungle Juice, Jack Hammer
Propriétés : aphrodisiaque, euphorisant, prolongateur d’orgasme, vasodilatateur anal

Description

Le poppers est prisé en particulier dans le milieu gay, mais sa connotation d’euphorisant sexuel le rend très attrayant pour une clientèle en quête de sensations nouvelles, inédites. Le poppers se trouve dans tous les sex-shops, en vente libre, sans aucune restriction, sous forme de flacons de 10 à 15 ml de liquide limpide légèrement teinté de jaune. Il a pourtant été officiellement retiré de la vente en France (Journal Officiel du 28 Mars 1990).

Risques

Le poppers utilisé seul ne présente pas de risque majeur. Cependant la combinaison avec la cocaïne et surtout le Viagra peut être très dangereuse, voire mortelle dans certains cas.

Effets à court terme

Une brève inhalation de poppers entraîne un état d’éblouissement et/ou d’étourdissement qui lève toutes les inhibitions. La sensation de chaleur qui envahit le corps est ressentie comme une forte sensation orgasmique. Selon les usagers questionnés le cerveau est en "pleine ébullition".

Mais l’effet principal est une relaxation musculaire presque totale. L’effet vasodilatateur puissant des nitrites justifie également leur utilisation en cardiologie. L’effet vasodilatateur et l’augmentation de la consommation d’oxygène expliquent en partie la diminution des sensations inhibitrices.

Les effets cardio-vasculaires du poppers ont attiré déjà l’attention des médecins urgentistes, qui comptent parmi leur cas des malaises lui étant imputable.

Effets à long terme

Il n’y a pas de tolérance ou de dépendance physique connue, mais il peut exister une dépendance psychique liée surtout au potentiel sexuel du poppers.

Source : Dr. Dan VELEA, Psydoc-France

Pub