retour à l'accueil
 
Photo du moment

Accueil > Sortir > Le Coin de Zano > Interviews > Interview Exclusive : Destructorz [FR] [09-12]

Interview Exclusive : Destructorz [FR] [09-12]


A voir aussi dans cette rubrique

 

(Publié par Zano | Mise à jour le 21 septembre 2012)
Une soirée à annoncer ? Vas-y !

English Version >> Exclusive Interview : Destructorz [EN] [09-12]

Pour la troisième Interview Exclusive, j’ai choisi Destructorz, un artiste néerlandais talentueux du label Vtraxx Records.

-  Pour commencer, peux-tu résumer le début de ta production Hardstyle ?

Eh bien, à l’époque j’écoutais du Hardcore. Lorsque le Hardstyle est arrivé, j’ai vraiment aimé cela, je suis allé à l’école et j’ai rencontré un gars qui faisait des productions dubstep avec Fruityloops et il a eu une grande influence sur moi. Je voulais faire de la musique électronique aussi donc j’ai commencé à composer avec Fruityloops.

Après un certain temps, j’ai fait ma première track, rien de spécial, j’ai cherché des informations sur la production sur Internet. J’ai remarqué que les gens utilisaient beaucoup Cubase. Alors j’ai commencé à pratiquer avec ce logiciel et maintenant j’utilise ce programme pour toutes mes productions.

-  Et quelle est ta configuration externe ? (Hardware)

J’utilise une carte son externe, des moniteurs KRK et un clavier midi. Je suis sur le point d’acheter un Virus TI, mais pour l’instant je produis essentiellement mes sons avec Sylenth1.

-  Quand as-tu commencé à produire ?

J’ai commencé au début de l’année 2010, il y a presque 3 ans.

-  Quelles sont tes influences ? (artistes/genres

J’ai beaucoup d’influences, en Hardstyle, définitivement Headhunterz, le jeune garçon du Danemark aussi, Adrenalize, il n’a que 15 ans et il produit des tracks d’une qualité étonnante. Je ne peux pas oublier Sound Freakerz bien sûr, ces gars-là m’inspirent beaucoup. J’aime leur style ! Bien entendu, il y a beaucoup d’artistes plus grands à admirer. En fait, je n’ai pas d’influences d’autres genres.

-  D’où vient ton pseudo "Destructorz" et que penses-tu du "Z" à la fin utilisé par beaucoup d’artistes ?

Eh bien, quand j’ai commencé à produire pendant un certain temps j’ai invité un ami à faire quelques pistes avec moi pour le plaisir car il ne produit pas du tout. Nous avons décidé de continuer à produire ensemble. Bien sûr, nous avions besoin d’un nom. A cette époque, nos pistes sonnait comme de la merde avec un mixage en ruine. Donc, nous sommes arrivés avec le nom "Destructorz". Par la suite, il est parti et j’ai repris de nouveau en solo. Concernant le "Z" à la fin, je pense que c’est quelque chose de bizarre dans les noms du hardstyle mais ça parait cool. Nous avons choisi un Z pour le look.

-  Raconte nous brièvement ta carrière avec les étapes importantes

La première étape était d’obtenir des bons moniteurs de studio afin d’avoir un son clair. La deuxième étape était de faire un grand nombre de tracks et de pratiquer beaucoup. Après cela, je suis entré en contact avec Thomas Thijssen, Labelmanager de VTraxx Records. Je ne me souviens plus comment. Je lui ai envoyé mes trucs (stuffs) et je voulais sortir mes trucs à venir et maintenant j’en ai sorti 2 dessus et de nombreuses tracks sont à suivre ! Aussi j’ai eu quelques bookings en Hollande et j’espère en faire un peu plus bientôt.

-  Parmi tes propres tracks quelle est ta préférée ?

Ma préférée est "Destructorz - The Music" qui est sortie le 17 Septembre.

ACHETER

-  Que fais-tu lorsque tu ne produis pas ??

Je n’ai vraiment rien à faire quand je ne produis pas, je me remets d’une grande opération chirurgicale du dos. Bien sûr, je me détends avec des amis quand je ne fais pas de la musique, mais la plupart du temps je fais de la musique parce que c’est mon passe-temps et j’aime en faire.

-  Avec qui aimerais-tu collaborer ?

J’aimerai collaborer avec beaucoup d’artistes, surtout avec Sound Freakerz et je voudrais également collaborer avec Atmozfears et Adrenalize

-  Et quels sont tes projets actuellement ?

Je travaille sur quelques nouvelles tracks qui seront publiés dès qu’elles seront terminées. Pour le moment je n’ai pas de booking confirmé mais j’espère en avoir quelques uns bientôt ! et j’aimerai faire un album dans l’avenir.

-  Ou as-tu déjà été booké ?

J’ai joué dans une petite ville Elst au "Scoob" ce n’était pas vraiment important. J’ai aussi joué à Rhenen, ma ville natale, c’était en plein air au milieu de la ville. Mon dernier booking a été au "Club Mundo" avec Wildstylez dans la line-up, c’était un booking assez cool, (Le Club Mundo est à Veenendaal, ville natale de Headhunterz et Wildstylez) mais pour l’instant je me concentre plutôt sur la production.

-  Quel est ton top 3, 5 ou 10 actuellement ?

Top 5 :

  1. Adrenalize - Secrets of Time
  2. Sound Freakerz & Machteld - Reality
  3. Inner Heat & Atmozfears - Distortion Fields
  4. Frontliner - Symbols
  5. Lady Faith - Moxie

-  As-tu déjà visité un grand event de Q-Dance ou autre ?

Oui ! j’ai obtenu un billet de quelqu’un qui a fait un "stage" à Q-Base alors j’y suis allé la semaine dernière pour la première fois, c’était juste un événement extraordinaire. Je pense également aller au Ziggodome pour Headhunterz : Hard With Style.

-  "Quelqu’un qui a fait un "stage" à Q-Base ?

Oui, il a gagné le concours "drop your own area" et reçu un ticket d’un gars qui y a contribué.

-  Que penses tu des français ?

Amicaux ! Quand j’étais à Paris, les gens étaient vraiment amicaux, excepté pour le traffic haha. I love to go to France again and hope to play there someday.

-  Et concernant notre nourriture ?

Eh bien tous les pays ont quelque chose de bizarre pour un autre pays. Mais en France, j’aime vraiment les croissants

-  Pour conclure, qu’aimerai tu dire à tes fans ?

Je veux dire Merci à tous ceux qui m’ont soutenu toutes ces années, J’espère que vous continuerez tous à me soutenir. Beaucoup de nouveautés sont à venir !

-  Plus d’infos sur :

MENTIONS LEGALES

  • Interview réalisée et traduite par Zano (Jean) pour le compte du site lecoindesclubbers.com tous droits réservés.
  • Le copier-coller même partiel nuit à son rédacteur et peut faire l’objet de poursuites.
  • Préférez le lien "Partager" situé en haut de page ou citez votre source si vous souhaitez relayer des informations contenues dans cette interview s’il vous plait.

Lien officiel : LE COIN DE ZANO // FACEBOOK

Pub